RACINES Limousin

Racine Magazine Limousin Limoges




ARTICLES -> Portraits




Eco-Pâturage


Tonte écologique des jardins


Premiers pas

Jean est originaire du Lot mais ses premiers moutons foulent le sol de la Corrèze, où il a vécu cinq ans pour ses études. Pour sa première prestation, c’est l’Office de Tourisme de Brive-la-Gaillarde qui lui fait confiance. Il installe ses bovidés ruminants sur le terrain d’une résidence tourisme classée écolabel à Sainte-Féréole. Prochainement, le jeune homme les installera certainement à Aixe-sur-Vienne en Haute-Vienne, où ses moutons vont paître paisiblement autour d’une maison d’accueil spécialisée. Des projets sont également à venir dans plusieurs entreprises et une station d’épuration en Limousin.

Pour débuter son activité, Jean s’est rapproché d’éleveurs locaux afin de sélectionner avec soin les brebis les mieux adaptées à l’éco-pâturage. Ainsi, parmi 70 moutons, il compte 50 Causses du Lot qui présentent l’avantage de manger de tout, jusqu’aux herbes les plus sèches. Elles sont aussi dociles, et ont un physique remarquablement attendrissant avec leurs yeux entourés de « lunettes noires ». Les 20 brebis de la race Solognotes ont quant à elles un caractère bien trempé, et une robustesse à toute épreuve, ce qui leur permet de rester toute l’année, dehors sans craindre la météo, d’autant plus qu’elles s’adaptent à tous les terrains ! Côté régime alimentaire, elles ne sont pas bien difficiles puisqu’elles peuvent manger des buissons, mais aussi des ronces ! Il s’agit de la race idéale pour les terrains qui ont vraiment besoin d’un bon rafraîchissement.



Des brebis surdouées !

Cette tonte inédite, Jean la propose aux professionnels mais aussi aux particuliers. Il suffit de disposer d’un terrain de 2 000m2 au minimum. Il ne doit pas être trop en friche, afin de permettre le passage aux brebis, mais il peut être accidenté et difficile d’accès pour l’homme.

Eco-responsable, Jean a créé Monsieur Mouton dans un but à la fois écologique et social. En effet, l’éco-pâturage permet de préserver la biodiversité sous différentes formes. D’abord, un mouton n’émet pas de CO2 contrairement aux tondeuses ou autres outils d’entretien. De plus, le mouton mange de tout, mais il choisit tout de même ce qu’il consomme, alors il fait le tri ! Cela permet l’hétérogénéité au niveau de la couverture végétale. Autrement dit, si des prairies sont pauvres en floraison, le passage des moutons peut permettre de les faire renaître !
Pour l’aspect social, le capital sympathie du mouton est indéniable. S’ils entretiennent le terrain d’une entreprise, les salariés sont heureux de croiser ces nouveaux « collaborateurs », qui font parler d’eux, donnant lieu à de nouvelles discussions et renforçant le lien social. Et surtout, cela donne une dimension éco-responsable à l’entreprise.

Aujourd’hui Jean propose son service clé en main ; il prend en charge la totalité des frais, comme les soins vétérinaires, mais aussi des installations comme les enclos, les abris… En bref, il s’occupe de tout et le client n’a qu’à attendre l’arrivée des brebis.

Jean Landes réalise un rêve « peuplé de moutons », en créant sa propre entreprise qui propose des services inédits en Limousin tout en surfant sur une vague écologique et responsable.



Hélène PEYROT


« Monsieur Mouton » est une entreprise qui naît dans l’esprit de Jean Landes alors même qu’il effectue ses études de commerce. Issu d’une famille travaillant dans les espaces verts, il découvre comment compléter ce savoir-faire grâce à des initiatives déjà existantes dans l’est de la France ; des moutons y sont utilisés pour tondre, ou même pour débroussailler des terrains difficiles d’accès, c’est ce que l’on appelle « l’éco-pâturage » ! Jean y voit immédiatement des avantages conséquents, qu’ils soient écologiques ou sociaux. Alors début 2020, en parallèle à ses études, il développe le concept et crée son entreprise « Monsieur Mouton ».