RACINES Limousin

Racine Magazine Limousin Limoges




ARTICLES -> Portraits




Le jardin anglais,


charmant tableau d’une nature apprivoisée


Synonyme de liberté et de naturel, ce type de jardin est l’antithèse du jardin à la française. Ici pas de formes géométriques, de symétrie ou de perspective, mais des courbes créées par des sentiers tortueux bordés de massifs opulents. L’ambiance y est bucolique et inspire à la rêverie grâce à un aspect qui évolue au gré des floraisons. Art d’imitation de la nature, l’art paysager cherche à nous faire croire que l’homme n’a aucun contrôle sur lui. Les premiers jardins anglais sont attribués au peintre britannique William Kent qui défendait l’idée que « la nature a horreur de la ligne droite ». Ce type de jardin se développe au début du XVIIIe siècle, et fut rapidement adopté en France, notamment sous l’égide du peintre Hubert Robert, créateur du parc d’Ermenonville, chef-d’œuvre paysager du siècle des lumières. Par la suite, la paysagiste Anglaise, Gertrude Jekyll, fervente partisane des jardins « naturels » y introduira les massifs colorés de vivaces connus sous le nom de « mixed-border ».



Celui qui plante un jardin, plante le bonheur

Apparemment simpliste, la composition du jardin à l’Anglaise est, en fait, une succession bien ordonnée de « points de vue ». L’équilibre des volumes y est recherché, l’association des couleurs subtilement travaillée. La promenade laisse la part belle à la surprise, par le biais d’un chemin qui se voudra sinueux, conférant un aspect sauvage au lieu, et quivous mè- nera dans les différentes chambres du jardin. Comme dans une peinture de Claude Monet L’opulence est de mise : narcisses, tulipes, jacinthes, myosotis trouvent toutes leur place au sein des parterres colorés, dans un savant mélange de couleurs et de formes, avec des floraisons échelonnées. La pelouse, impeccablement tondue, borde des massifs à feuillages panachés utilisés pour prendre le relais des fleurs l’hiver. Les rosiers anciens recouvrant les supports mis à leur disposition, régalent le promeneur de leurs dé licieuses effluves. Cette végétation riche et variée fait le bonheur des insectes qui y trouvent refuge. Au rythme des saisons et des moments de la journée, sensations et vues différentes s’offrent à vous. Cette nature foisonnante est un espace de li- berté qui invite à la flânerie poétique.



Esperluette