RACINES Limousin

Racine Magazine Limousin Limoges




ARTICLES -> Portraits




La Laiterie de la Voueize


Transmission et innovation


Amateurs de bons fromages, laissez-vous bercer par la douce histoire de la Laiterie de la Voueize située à Gouzon, en Creuse. L’ambiance familiale a traversé les années, tandis que l’innovation a toujours trouvé sa place. Tout commence en 1952, quand un simple par- ticulier, M. Aubertel, transforme une ferme en fromagerie. Son affaire semble être florissante puisqu’en 1960, il crée l’entreprise : La Laiterie de la Voueize. Il développe notamment la gamme Gouzon composée de trois fromages, le Gou- zon, le Gouzon sans sel et le Pays. Il poursuit ainsi ses activités jusqu’en 1981. M. Legrand reprend le flam- beau avec la ferme intention de moderniser l’entreprise tout en préservant le sa- voir-faire traditionnel creu- sois. Ainsi, il étend la zone commerciale de La Laiterie de la Voueize tout en respec- tant la qualité des produits. Il élabore également quelques nouvelles recettes qui n’ont pas été pérennes. Le but est alors de tou- cher un plus grand nombre d’amateurs de bons fromages et tous ces efforts permettent d’em- baucher quatre personnes !



Les fromages se multiplient

En 1999, c’est au tour de M. Lasgouttes de prendre les rênes de cette entreprise à taille humaine. Pour sa part, il met en place de nouveaux produits issus de la tradition de la « caillade ». Vous devinerez sans mal que M. Lasgouttes a pour but d’élargir la gamme de fromages de façon inédite ! Il les dispose alors en trois catégories : La gamme Limouson. La gamme Corrèzon, une marque qu’il acquière en 2003 après le rachat de la ferme des 3 Sapins en Corrèze. La gamme Creusois. Dès lors, La Laiterie de la Voueize atteint la production de 18 variétés de fromages. Elle propose également de la crème et du fromage blanc de façon inédite ! Et comme une innovation n’arrive jamais seule, ces produits sont distribués dans les grandes enseignes régionales, puis sur l’ensemble de l’hexagone : une grande première pour la Laiterie! Cette effervescence d’activités permet à M. Lasgouttes d’embaucher neuf personnes. Aussi, après 49 ans d’existence, l’entreprise inaugure son magasin d’usine en avril 2009 ; encore un grand bond en avant.



Une entreprise familiale

Pierre Dischamp est à la tête de la Laiterie de la Voueize depuis 2017. La qualité des produits et la proximité avec les salariés restent les priorités du président. Aujourd’hui, 12 em- ployés perpétuent un travail princi- palement manuel et connaissent le travail de chaque collègue. Claire-Es- telle Drouet, res- ponsable de site à la Fromagerie, explique : « Lors- qu’on est peu, l’ex- périence est bien plus enrichissante puisqu’on en ap- prend beaucoup sur le métier des autres, et qu’ainsi, on visualise plus aisément le fonc- tionnement de l’entreprise. Cela peut paraître anodin mais avoir une vision d’ensemble est particulièrement rassurant ».


Les produits frais s’en mêlent
Concernant les produits, M. Dischamp a préservé les fromages existants et a créé le Cabri’cieu, une tomme de chèvre grise. Il a surtout agrandi sa gamme avec l’introduction de produits frais comme le fromage blanc et des yaourts aux goûts variés. La Laiterie de la Voueize, c’est aussi une volonté de travailler artisanalement avec des produits locaux : le lait est récolté dans un rayon de 45km, et la transformation des produits est traditionnelle. Voilà une belle façon de rendre hommage aux valeurs initiales du fondateur de l’entreprise, M. Aubertel.

Hélène Peyrot